Fiche MB 6
Les Méthodes Agro-Environnementales et Climatiques
Culture favorable à l'environnement
Description

Cette méthode remplace l’ancienne mesure « culture extensive de céréales ». Elle vise à soutenir les mélanges de céréales et de légumineuses, avec un faible niveau d’intrants. Elle vise aussi à favoriser l'autonomie protéique dans les fermes d'élevage (où les aliments concentrés sont généralement importés). Une nouvelle variante (soumise à l'approbation de la commission européenne) vise à fournir une source de nourriture aux oiseaux des champs durant la période hivernale.

Objectif

Cette méthode vise à diversifier les espèces végétales utilisées dans les cultures. Elle contribue surtout à la protection des eaux de surface et des eaux souterraines en favorisant les légumineuses (rôle d'engrais vert) et en interdisant l’utilisation de fertilisants et de produits phytosanitaires. La nouvelle variante vise à préserver la biodiversité de nos paysages agricoles.

Cahier des charges

Variante "mélange céréales-légumineuses" :

  • Mesure rotationnelle
  • Mélange de céréales et de légumineuses (légumineuses qui doivent représenter min. 20% du mélange)
  • Aucun apport de fertilisants et d’amendements
  • Interdiction d'utilisation de produits phytosanitaires, à l'exception du traitement localisé contre chardons et rumex.
  • La demande portera seulement sur la culture qui sera récoltée durant l'année civile concernée, c’est-à-dire la culture en place le 31 mai.

Variante "céréales sur pied" :

  • Les céréales éligibles sont le froment, le triticale, le seigle ou l’épeautre.
  • 10% de la parcelle engagée sont non récoltés et laissés sur pied sans aucune intervention. Les blocs laissés sur pied représentent un max. de 50 ares distants d’au moins 100 m d’un autre bloc.
  • Les céréales non récoltées doivent être laissées sur pied jusqu’au dernier jour de février inclus ou jusqu’au 31 décembre pour la dernière année de l’engagement en cas de non renouvellement de celui-ci.
  • Les céréales laissées sur pied ne peuvent se situer à moins de 50 m d’un bois.
  • La mesure étant rotationnelle, la localisation des parcelles peut changer chaque année.
  • Engagement de minimum 1 ha (10 ares de céréales sur pied) et max. 30 ha (3 hectares de céréales sur pied).
  • La demande portera seulement sur la culture qui sera récoltée durant l'année civile concernée, c’est-à-dire la culture en place le 31 mai.

Pour ces deux variantes, une augmentation ou une diminution  de 20 % par rapport à la surface engagée peut être acceptée et prise en compte.

Montant
Paiement annuel de 200 €/ha