Essais "bandes fleuries"

 

Pour assurer efficacement sa mission d’amélioration du cahier des charges des MAEC, la cellule d’appui scientifique pilote des essais expérimentaux sur l'implantation et la gestion des bandes fleuries.

 

Institutions partenaires

  • CRAw, Gembloux (gestion par fauche, analyses de foin)
  • ULg GxBAT, Gembloux (préparation du sol, implantation)
     

Objectifs des essais

Les essais mis en place à Gembloux entre 2010 et 2012 avait pour but de répondre à un certain nombre de questions relatives à la gestion des bandes à fleurs des prés et des bandes d’accueil des insectes butineurs :

  • Le mélange fleuri est-il apte à produire des fleurs pendant 5 ans ?
  • La densité en graminées du mélange fleuri influence-t-elle la quantité de fleurs obtenue ?
  • Quelle est la meilleure période de semis : fin de l’été (du 15/08 au 15/09) ou milieu du printemps (du 15/04 au 15/05) ?
  • Est-il nécessaire de faire une coupe d’étêtage (fauche des adventices au printemps de la première année pour dégager les jeunes semis de fleurs) ?
  • Quel régime de fauche adopter : une fois par an en fin de saison, une année sur deux (bande refuge), deux fois par an (fin juin et en fin de saison) ?
  • Quelle est la qualité du foin produite sur ces bandes ?
     

Description des essais

Deux dispositifs expérimentaux ont été mis en place.

Essai d’implantation (2012-2014) aux Isnes : test de l’effet de l’étêtage (E) et de la période d’implantation

 

Essai de gestion (2010 - en cours) à Gembloux : test de densité de graminée réduite de moitié (G/2) et du régime de fauche : 2x/an (F2), 1x/an (F1), 1x/2ans (F0 = bande refuge)

 

Résultats

  • Date et densité de semis : le semis de fin d’été permet d’obtenir plus de fleurs que celui de printemps (voir tableau). La densité en graminée influence peu le résultat, et uniquement durant les 2 ou 3 premières années.

  • Maintien du couvert : un fois implanté, le couvert fleuri se maintient bien pendant toute la durée de l’engagement de 5 ans. Le recul de 10 ans sur les bandes implantées chez les agriculteurs montre même qu’il se maintient au moins pour deux engagements de 5 ans.
     
  • Gestion : la coupe d’étêtage permet d’obtenir un surplus de fleurs, surtout en cas de semis de printemps. Le régime à deux fauches est le plus favorable pour maximiser la quantité de fleurs. Il pose toutefois le problème que la fauche intervient à la belle saison, quand les insectes sont présents. Il importe donc de maintenir la bande refuge. Nos essais ont montré que cette bande refuge permet en plus de maintenir des plantes qui supportent moins bien la fauche comme la mauve musquée, très attirante pour les insectes. Le régime à deux fauches est aussi le plus intéressant pour les agriculteurs qui ont du bétail à nourrir. Le foin y est plus abondant et de meilleure qualité qu’avec une seule fauche en fin de saison. Ce foin, d’une qualité moyenne, convient tout à fait pour nourrir du bétail peu exigeant comme les chevaux, les taureaux, les génisses ou les vaches taries.