Historique

 

La mise en œuvre de Natura 2000 remonte à l’adoption de deux directives européennes: la Directive « Oiseaux », adoptée en 1979, et la Directive « Faune – Flore - Habitats » (ou Directive « Habitats »), adoptée en 1992. Chaque Etat membre de l’Union européenne (UE) est tenu de mettre en application ces deux réglementations. L’UE vérifie tous les 6 ans si les pays remplissent les objectifs des directives.

 

En 2001, la Wallonie a initié la mise en œuvre de Natura 2000. Les directives européennes ont été transposées en droit wallon le 6 décembre 2001 dans le décret relatif à la conservation des sites Natura 2000. Les sites ont été sélectionnés selon des critères biologiques (présence des habitats ou des espèces) et des critères structurels (topographie et réseau hydrographique). Ils ont ensuite fait l’objet d’une cartographie plus détaillée qui est toujours en cours. Les huit premiers arrêtés de désignation des sites Natura 2000 ont été adoptés par le Gouvernement wallon en 2009.

 

En 2012 - 2013, une enquête publique a été adressée à tous les citoyens concernés par Natura 2000. Un processus d'adoption des arrêtés de désignation (AD) par le Gouvernement wallon s'est alors mis en place, avec un lot de 52 sites adoptés le 23 janvier 2014, un lot de 32 sites en juillet 2015, un lot de 59 sites en avril 2016 et enfin un lot de 97 sites en décembre 2016. Toutes les mesures de gestion (générales et particulières) seront alors applicables pour ces sites, à l'exception du dernier lot de 97 sites qui entrera en vigueur le 1er janvier 2018. Les mesures de conservation du réseau Natura 2000 seront alors pleinement opérationnelles sur l'ensemble du territoire wallon...